Blog

Affichage des posts par catégorie

 

NanaZip – Le clone de 7zip pour Windows 11

Pour les plus anciens, nous avons commencé avec Winzip, puis nous sommes passé à Winrar et ses 90 jours d’essai éternel… Puis un jour, 7zip a pointé le bout de son nez. La particularité de ce logiciel de compression, c’est qu’il est open source. Et qui dit open source (et libre également), dit possibilité de le modifier et d’en faire tout à fait autre chose.

 

C’est lĂ  qu’entre en scène NanaZip, un clone de 7zip conçu pour les Windows rĂ©cente qui donc dispose de toutes les fonctionnalitĂ© de son grand frère, mais Ă©galement de choses supplĂ©mentaires comme un menu contextuel adaptĂ© Ă  Windows 10 / 11, la possibilitĂ© de dĂ©compiler les script NSIS pour les archives NSIS, un alias d’exĂ©cution 7-Zip pour aider les utilisateurs Ă  migrer vers NanaZip, et le support des codecs Brotli, Fast-LZMA2, Lizard, LZ4, LZ5 et Zstandard.

NanaZip intègre Ă©galement intègre les algorithmes de hachage de RHash et xxHash. Le logiciel intègre Ă©galement certains Ă©lĂ©ments de sĂ©curitĂ© comme le marquage de tous les binaires cibles x86 et x64 pour les rendre compatible avec la technologie de Control-flow (CET) Shadow Stack d’Intel qui permet de se protĂ©ger contre les attaques de type ROP (dĂ©passement de pile).

Bref, c’est comme 7zip mais au goût du jour car bien adapté à Windows 11.

Vous trouverez l’outil sur le Microsoft Store.

Source: NanaZip – Le clone de 7zip pour Windows 11

Il va y avoir du changement sur Google Chrome

Le cĂ©lèbre navigateur de Google intègre dĂ©sormais officiellement deux nouveaux modes : Memory Saver et Energy Saver. De quoi fluidifier la navigation.

Nous vous en parlions en dĂ©cembre et c’est dorĂ©navant officiel. Google Chrome dispose maintenant des modes Memory Saver et Energy Saver sur Mac, Windows, et les Chromebooks. Pour rappel, l’installation de ces fonctionnalitĂ©s est censĂ©e amĂ©liorer l’économie de batterie sur nos ordinateurs et fluidifier la navigation sur Chrome. Ă€ noter d’ailleurs que les deux options sont activĂ©es par dĂ©faut. Il reste toutefois possible de les dĂ©sactiver en se rendant dans l’onglet « Performances » des paramètres du navigateur.

 

Moins consommer pour plus consommer

Comme son nom l’indique, le Memory Saver n’est ni plus ni moins qu’un Ă©conomiseur de mĂ©moire. Concrètement, son rĂ´le est donc d’allĂ©ger les ressources consommĂ©es par Google Chrome pour amĂ©liorer la vitesse et la rĂ©action de la navigation. Dans le cas prĂ©sent, Google indique que l’option Â« libère automatiquement la mĂ©moire des onglets inactifs ». Ces derniers restent visibles, mais doivent ĂŞtre rechargĂ©s lorsque l’utilisateur souhaite y retourner. Le navigateur vous indiquera alors, dans la barre d’adresse, que Â« l’onglet est Ă  nouveau actif ».

Selon Google, Chrome utilise Â« jusqu’à 30 % de mĂ©moire en moins » lorsque l’économiseur de mĂ©moire est en marche. Par ailleurs, la firme prĂ©cise que les internautes gardent le contrĂ´le en tout temps. Outre la possibilitĂ© de dĂ©sactiver la fonctionnalitĂ©, ils peuvent ainsi Ă©galement intervenir dans les paramètres du navigateur pour Ă©tablir une liste de sites qui doivent rester actifs.

En ce qui concerne l’Energy Saver, là encore, la dénomination laisse peu de place au doute. Cet économiseur d’énergie s’active automatiquement lorsque le niveau de batterie d’un ordinateur descend sous le seuil des 20%. Sachez d’ailleurs qu’il est possible de modifier les paramètres de l’option pour l’activer dès que votre ordinateur est débranché. Évidemment, Google vous laisse, là aussi, la possibilité de désactiver purement et simplement cette fonction.

D’un point de vue technique, l’économiseur d’énergie Â« limite l’activitĂ© de fond et les effets visuels », indique Google. En d’autres termes, Chrome interfère avec les animations, le dĂ©filement fluide, et rĂ©duit mĂŞme la frĂ©quence d’image (FPS). Pour ceux qui voudraient s’en passer, l’option est dĂ©sactivable encore plus facilement que l’économiseur de mĂ©moire. En effet, l’économiseur d’énergie est reprĂ©sentĂ© par une icĂ´ne en forme de feuille. Juste Ă  droite de la barre d’adresse. Il vous suffit donc de cliquer dessus pour Ă©teindre le mode.

Source: Il va y avoir du changement sur Google Chrome – Geeko

Comment télécharger une vidéo Facebook ?

Il n’est pas rare de trouver du contenu intéressant sur le géant réseau social Facebook. La plupart du temps on se contente d’un visionnage unique puis on passe à un autre contenu. Toutefois, pour une raison ou pour une autre, avez-vous envie de sauvegarder ladite vidéo pour la revoir hors ligne ? Comme vous l’aurez remarqué, l’application mobile ainsi que la page Facebook sur Ordinateur ne le permettent pas directement. Quelles sont donc vos options ? Discutons-en dans la suite.

Vidéo Facebook – © Crédit : fredzone.org
Vidéo Facebook – © Crédit : fredzone.org

Quelles sont vos options pour télécharger une vidéo Facebook ?

Il est acté que fouiller de fond en comble l’application mobile ou la page Web ne vous avancerait à rien. Pour remédier à votre problème, quelques solutions s’offrent à vous :

  • TĂ©lĂ©charger et installer une extension sur le navigateur de votre ordinateur.
  • Ouvrir le lien de la vidĂ©o dans des applications de tĂ©lĂ©chargement spĂ©cialement dĂ©diĂ©es.

Dans la suite, nous vous présentons l’outil Savefrom.Net Helper. Il a la particularité de se décliner suivant les options précédemment énumérées.

Utiliser l’extension pour navigateur SaveFrom.Net Helper

Pour le compte de ce tutoriel, le navigateur utilisé sera Mozilla Firefox. Toutefois, retenez que la procédure est assez similaire qu’il s’agisse d’Opéra Mini, Google Chrome ou Microsoft Edge. En un premier temps, procédons à l’installation de l’extension.

  1. Une fois le navigateur ouvert, saisissez dans la barre de recherche « télécharger savefrom.net helper Firefox ».
  2. Cliquez sur le résultat de recherche qui convient pour votre navigateur.
Recherche_Savefrom – © Crédit : fredzone.org
Recherche_Savefrom – © Crédit : fredzone.org
  • Dans la fenĂŞtre affichĂ©e, cliquez sur « Ajouter Ă  Firefox ».
Ajout_à_Firefox – © Crédit : fredzone.org
Ajout_à_Firefox – © Crédit : fredzone.org
  • Dans la nouvelle fenĂŞtre qui s’affiche, cliquez sur « Save Personal Data Processing Settings ».
Option_d'installation – © Crédit : fredzone.org
Option_d’installation – © Crédit : fredzone.org
  • Une fois effectuĂ©e, la page suivante s’affiche pour vous prouver que vous avez rĂ©ussi l’intĂ©gration de l’extension. Remarquez dans l’angle supĂ©rieur droit l’icĂ´ne verte de Savefrom.Net Helper.
Intégration_Firefox_réussie – © Crédit : fredzone.org
Intégration_Firefox_réussie – © Crédit : fredzone.org
  • Retrouvez votre vidĂ©o Ă  tĂ©lĂ©charger depuis Facebook. Dans la version pour ordinateur cliquez sur les trois points horizontaux.
Options_vidéo_Facebook – © Crédit : fredzone.org
Options_vidéo_Facebook – © Crédit : fredzone.org
  • Cliquez ensuite sur « Copier le lien ».
Copie_lien_vidéo_Facebook – © Crédit : fredzone.org
Copie_lien_vidéo_Facebook – © Crédit : fredzone.org
  • Au sein de la nouvelle fenĂŞtre :
  1. Cliquez ensuite sur le bouton vert dans l’angle supérieur droit.
  2. Dans le menu contextuel, cliquez sur « Aller à SaveFrom.Net ».
Accès_à_Savefrom – © Crédit : fredzone.org
Accès_à_Savefrom – © Crédit : fredzone.org
  1. À présent, il faudra coller le lien de votre vidéo, celui précédemment copié, au sein du champ dédié à cette fin.
  2. Cliquez ensuite sur le bouton « Télécharger », celui à côté de l’icône de votre vidéo.
Téléchargement_vidéo_via_Savefrom – © Crédit : fredzone.org
Téléchargement_vidéo_via_Savefrom – © Crédit : fredzone.org
  • Constatez le dĂ©marrage de votre tĂ©lĂ©chargement en cliquant sur l’icĂ´ne appropriĂ©e dans l’angle supĂ©rieur droit.
Téléchargement_débuté – © Crédit : fredzone.org
Téléchargement_débuté – © Crédit : fredzone.org

Eh bien, vous venez de télécharger votre première vidéo avec succès !

Source: Comment télécharger une vidéo Facebook ?

À son tour, Bouygues annonce la fermeture de ses réseaux 2G et 3G

Ce n’était qu’une question de temps. Un an après Orange, et quelques jours seulement après SFR, Bouygues Telecom confirme la fermeture de ses réseaux 2G et 3G d’ici à 2029.

Dans un entretien accordé à l’Usine Digitale, Jean-Christophe Ravaux, directeur marché BtoB et membre du comité de direction générale Bouygues Telecom, a confirmé la décision de l’opérateur de fermer ses réseaux 2G en 2026 et 3G en 2029. Tout comme chez Orange et SFR, les fréquences libérées seront réallouées à la 4G et à la 5G afin d’améliorer la qualité des services (décongestion des zones denses, meilleure pénétration des lieux clos, élargissement de la couverture offerte par les antennes en territoires sous-dotés).

Troisième opérateur à se prononcer sur le sujet, Bouygues Telecom avait réclamé une concertation nationale en mars 2022, incitant l’Arcep et la DGE à s’emparer du sujet.

Des conséquences minimes

Tout comme ses concurrents, Bouygues Telecom doit anticiper les consĂ©quences de l’extinction de ses plus anciens rĂ©seaux sur le secteur des objets connectĂ©s. ConcĂ©dant qu’il en reste encore beaucoup dans l’automobile et la tĂ©lĂ©mĂ©trie, Jean-Christophe Ravaux insiste sur le fait qu’il s’agit de « secteurs dans lesquels les industriels anticipent. Leurs choix de matĂ©riels les poussent de toute façon vers cette montĂ©e en 4G et 5G Â».

Bouygues Telecom est Ă©galement l’un des principaux fournisseurs d’ascensoristes en France. Sur ce point, le directeur prĂ©cise qu’il faudra « intervenir physiquement pour changer des cartes, des boĂ®tiers qui logent des cartes SIM. Â» Ces remplacements prĂ©vus dans le cadre de programme de maintenance seront donc progressifs, de manière Ă  ĂŞtre fin prĂŞt lorsque la 2G et la 3G s’éteindront.

Concernant les particuliers, la fin des rĂ©seaux 2G et 3G ne devrait pas entraĂ®ner de rĂ©percussions importantes. D’une part, le nombre de zones blanches, c’est-Ă -dire non Ă©quipĂ©es en 4G, dĂ©croĂ®t considĂ©rablement. En septembre 2022, Bouygues Telecom ne comptait plus que 372 sites non couverts par la 4G contre 24 140 sites Ă©quipĂ©s.

D’autre part, le renouvellement des équipements mobiles à venir devrait s’inscrire dans une tendance générale d’adoption de la 4G par les usagers. Selon l’Arcep, fin 2022, le nombre de SIM actives sur les réseaux 4G dépassait pour la première fois celui des SIM actives sur la 3G.

Source: À son tour, Bouygues annonce la fermeture de ses réseaux 2G et 3G

Smartphones : le plus gros marchĂ© du monde s’est effondrĂ©

La baisse des ventes de PC prĂ©occupe les observateurs et fait plonger le groupe Intel comme rarement mais ce n’est pas le seul secteur Ă  souffrir d’un fort recul d’activitĂ©.

 

Les ventes de smartphones en Chine, qui constitue le plus grand marchĂ© mobile au monde, ont connu une très mauvaise passe en 2022. Pour la première fois depuis 10 ans, elles sont restĂ©es en-dessous des 300 millions d’unitĂ©s.

Le ralentissement Ă©conomique du pays et les mesures sanitaires strictes pour cause de rĂ©surgence de Covid-19 ont impactĂ© durement les secteurs d’activitĂ© et en particulier celui des smartphones.

Aucune marque n’Ă©chappe Ă  la chute des ventes

Avec 286 millions d’unitĂ©s comptabilisĂ©es en 2022, le volume est très loin des 329 millions de smartphones Ă©coulĂ©s en 2021, selon les chiffres du cabinet d’Ă©tudes IDC. Entre mises Ă  l’arrĂŞt des sites de production pour sĂ©curitĂ© sanitaire et baisse des achats liĂ©e au contexte Ă©conomique, le marchĂ© chinois a marquĂ© le pas.

IDC ventes smartphones Chine 2022

Si la marque Vivo reste en tĂŞte sur l’ensemble de l’annĂ©e, le deuxième acteur, Honor, est le seul Ă  avoir connu une phase de croissance en 2022, essentiellement parce qu’il partait de plus bas après sa sĂ©paration d’avec Huawei.

 

Apple, l’exception

Sur le marchĂ© chinois, Apple reste une valeur sĂ»re en ne reculant que de 4% quand ses concurrents ont connu des chutes de 10 Ă  35%. La firme californienne s’offre mĂŞme le luxe d’arriver en tĂŞte du marchĂ© sur le dernier trimestre 2022, signe de l’intĂ©rĂŞt toujours fort du marchĂ© chinois pour les iPhone.

Si Huawei a disparu du Top 5 (dont il Ă©tait leader il y a encore quatre ans), la marque Oppo est bien installĂ©e en milieu de classement, tandis que Xiaomi perd du terrain et se retrouve en cinquième position.

La marque s’appuie beaucoup sur ses ventes Ă  l’international et continue d’inonder les marchĂ©s europĂ©ens de rĂ©fĂ©rences, les modèles finissant presque par se cannibaliser, sans compter la supervision des marques Redmi et Poco pour contrĂ´ler le segment de milieu de gamme.

On notera que le marchĂ© mobile chinois n’est pas le seul Ă  souffrir. En Europe, les trimestres Ă  la baisse se sont enchaĂ®nĂ©s tout au long de l’annĂ©e après l’effet positif observĂ© durant la pandĂ©mie.

Source: Smartphones : le plus gros marchĂ© du monde s’est effondrĂ©

SFR annonce l’arrĂŞt de ses rĂ©seaux 2G et 3G

SFR va cesser d’opĂ©rer ses rĂ©seaux 2G et 3G. Le calendrier de fermeture des rĂ©seaux 2G et 3G est dĂ©voilĂ©.

 

 
 
SFR logo

Après Orange, c’est au tour de SFR de communiquer sur la fermeture de ses rĂ©seaux 2G et 3G. Elle interviendra en fin d’annĂ©e 2026 pour la 2G et en fin d’annĂ©e 2028 pour la 3G. Le calendrier prĂ©vu est similaire Ă  celui d’Orange, mĂŞme si SFR continuera d’opĂ©rer son rĂ©seau 2G un an de plus.

 

SFR a suivi l’initiative d’Orange et il est probable que les autres opĂ©rateurs que sont Bouygues Telecom et Free Mobile feront de mĂŞme. D’autant que cela s’inscrit dans la tendance observĂ©e aux États-Unis pour les principaux opĂ©rateurs et dans plusieurs pays d’Europe.

Au cours des prochaines annĂ©es, les radiofrĂ©quences actuellement utilisĂ©es pour les rĂ©seaux 2G et 3G de SFR vont ĂŞtre rĂ©allouĂ©es vers ses rĂ©seaux 4G et 5G.  » Cette opĂ©ration permettra d’apporter plus de dĂ©bit et d’amĂ©liorer encore la rĂ©activitĂ© et la qualitĂ© de la voix grâce Ă  la gĂ©nĂ©ralisation de la VoLTE Â«Â , Ă©crit SFR.

Transition à marche forcée ?

Les rĂ©seaux 2G et 3G ont Ă©tĂ© lancĂ©s en 1991 et en 2000. Ils s’appuient sur des technologies anciennes qui sont par ailleurs moins sĂ©curisĂ©es et moins Ă©conomes en Ă©nergie que la 4G et la 5G. Pour autant, un problème de basculement peut exister avec le marchĂ© des objets connectĂ©s, et par exemple avec des terminaux de carte bancaire s’appuyant encore dessus.

 » SFR accompagnera ses clients, particuliers comme professionnels, qui n’ont pas encore accès aux technologies les plus rĂ©centes, le calendrier (ndlr : pour la fermeture des rĂ©seaux 2G et 3G) permettant d’anticiper cette modernisation dans un cycle naturel de renouvellement. Â«Â 

Au final, le calendrier de fermeture a Ă©tĂ© pensĂ© pour donner le temps suffisant d’une adaptation aux usagers. Pour le cas des particuliers, elle devrait se faire sans heurts avec le renouvellement des terminaux.

vignette  5g

 

Déploiement du cœur de réseau 5G avec Nokia

L’annonce de SFR intervient en marge de la signature d’un partenariat avec Nokia pour le dĂ©veloppement de son rĂ©seau 5G Stand Alone (SA), c’est-Ă -dire sans cĹ“ur de rĂ©seau 4G et par opposition Ă  la 5G en mode Non-Standalone (NSA) qui dĂ©pend donc du dĂ©ploiement du rĂ©seau 4G.

 » Ce cĹ“ur de rĂ©seau 5G cloud native sera dĂ©ployĂ© en 2023 et permettra de rĂ©volutionner les usages des entreprises et du grand public dans les annĂ©es Ă  venir, avec des services 5G avancĂ©s ultra-haut dĂ©bit.« 

SFR rappelle par ailleurs avoir rĂ©alisĂ© avec succès, et dans des conditions rĂ©elles sur le campus d’Altice, un cas d’usage de Network Slicing sur son rĂ©seau 5G Stand Alone. Il consistait Ă  prĂ©server des dĂ©bits montants pour des reportages en direct. Pour la 5G, le Network Slicing permet des services diffĂ©renciĂ©s.

Source: SFR annonce l’arrĂŞt de ses rĂ©seaux 2G et 3G

L’excellent gestionnaire de mots de passe Bitwarden investit… dans un futur sans mots de passe

Bitwarden a annoncĂ© son acquisition de la start-up Passwordless.dev, spĂ©cialisĂ©e dans la crĂ©ation d’API pour aider les dĂ©veloppeurs Ă  intĂ©grer des solutions d’authentification sans mots de passe.

Avec cet achat, et Ă  l’image de certains de ses concurrents, le gestionnaire de mots de passe tente de se faire une place dans un avenir qui souhaite voir Ă  terme la disparition des fameux sĂ©sames.

Le mot de passe, cette faiblesse Ă  Ă©liminer

Les efforts continuent Ă  s’accĂ©lĂ©rer pour mettre en place un futur sans mots de passe. Ces derniers demeurent une grande source de problèmes de sĂ©curitĂ©. En effet, ils ne sont gĂ©nĂ©ralement pas assez complexes et peuvent ĂŞtre facilement devinĂ©s, sans oublier que des attaques de phishing visent rĂ©gulièrement Ă  les rĂ©cupĂ©rer pour obtenir l’accès Ă  des comptes et des informations sensibles. L’Alliance FIDO a justement Ă©tĂ© lancĂ©e pour rĂ©flĂ©chir Ă  ces problĂ©matiques. Elle cherche Ă  rĂ©duire notre dĂ©pendance au sĂ©same, Ă  rĂ©flĂ©chir Ă  d’autres solutions d’authentification et Ă  rendre ces solutions compatibles entre les appareils et les plateformes. Elle a depuis Ă©tĂ© rejointe par de nombreuses entreprises importantes pour l’aider dans sa mission.

Ironiquement, les gestionnaires de mots de passe ne sont pas en reste dans ce combat. Plusieurs d’entre eux, comme LastPass et 1Password, sont membres de l’Alliance. 1Password a Ă©galement rĂ©cemment annoncĂ© la prise en charge des clĂ©s d’accès sur son gestionnaire pour permettre Ă  ses utilisateurs de se connecter facilement sans mots de passe sur tous les sites web compatibles, et ce, Ă  partir de tous leurs appareils. Si Bitwarden proposait dĂ©jĂ  des mĂ©thodes d’authentification sans mots de passe pour accĂ©der Ă  ses services, l’entreprise franchit une Ă©tape supplĂ©mentaire avec l’acquisition de Passwordless.dev.

Bitwarden investit pour une intégration plus simple du passwordless

Passwordless.dev est une start-up fondĂ©e en 2020 avec une mission simple : permettre aux dĂ©veloppeurs d’ajouter facilement les fonctionnalitĂ©s d’authentification sans mots de passe Ă  leurs applications web. D’après elle, son API permet aux dĂ©veloppeurs d’intĂ©grer les fonctionnalitĂ©s de WebAuthn, un standard du W3C pour les connexions sans mots de passe, en quelques minutes au lieu d’y passer des semaines. Ainsi, la start-up cherche Ă  encourager l’adoption de ce nouveau standard aussi bien au sein des nouvelles applications web que de celles qui existent dĂ©jĂ  en le rendant beaucoup plus facile d’accès et simple Ă  intĂ©grer.

Bitwarden a donc annoncĂ© avoir rachetĂ© l’entreprise, pour un montant qui n’a pas Ă©tĂ© rendu public. Cette dĂ©cision peut surprendre de la part d’un gestionnaire de mots de passe qui a bâti tout son modèle Ă©conomique sur l’existence des mots de passe et la nĂ©cessitĂ© de les gĂ©rer au fur et Ă  mesure qu’ils deviennent plus complexes. L’entreprise la justifie en indiquant que sa mission a toujours Ă©tĂ© d’assurer la sĂ©curitĂ© de tous et que « le passwordless fait partie de cette mission Â».

Pour fĂŞter cette acquisition, l’entreprise a lancĂ© la bĂŞta Bitwarden Passwordless.dev. Elle permet aux dĂ©veloppeurs et entreprises de tester la solution gratuitement et de pouvoir faire des retours. La bĂŞta sera disponible durant tout le premier trimestre 2023, et au cours du deuxième trimestre, Bitwarden dĂ©voilera ses abonnements payants ainsi que son tiers gratuit pour Passwordless.dev. L’entreprise tient tout de mĂŞme Ă  rassurer les utilisateurs actuels : les offres de Passwordless.dev seront totalement indĂ©pendantes des autres offres de Bitwarden.

Source: L’excellent gestionnaire de mots de passe Bitwarden investit… dans un futur sans mots de passe

Paramètres de volume : cette nouvelle fonctionnalité bien pratique va débarquer sur Windows 11

Vous aussi, vous trouviez que les paramètres de volume sur Windows 11 n’étaient pas très ergonomiques ? Voici alors une nouvelle qui devrait vous réjouir.

Alors que Microsoft entend bien rĂ©volutionner l’expĂ©rience Windows avec l’intelligence artificielle dans les mois Ă  venir, le gĂ©ant amĂ©ricain n’en a pas pour autant oubliĂ© les fonctionnalitĂ©s de base.

Vous pourrez bientôt gérer vos différents volumes depuis la barre des tâches

Cela fait maintenant plus d’un an que la firme de Redmond a lancĂ© Windows 11 sur le marchĂ©. Si le petit dernier de la famille des systèmes d’exploitation Windows prend relativement son temps pour s’établir Ă  grande Ă©chelle, force est de constater qu’il s’enrichit au fur et Ă  mesure de nouvelles fonctionnalitĂ©s. D’ailleurs, selon les dĂ©couvertes faites dans la build 25281 de Windows 11 rĂ©servĂ©e aux membres insiders, ce sont cette fois les contrĂ´les liĂ©s au volume qui devraient subir un lifting bien mĂ©ritĂ©.

Après l’Explorateur de fichiers et le gestionnaire de tâches, c’est Ă  prĂ©sent au tour des paramètres de volume d’être passĂ©s au crible par Microsoft. Comme l’a signalĂ© Rafael Rivera sur Twitter, le mĂ©langeur de volume, accessible depuis la barre des tâches, a rĂ©cemment subi quelques changements notables. En effet, il sera prochainement enfin possible d’ajuster le son de chaque application indĂ©pendamment des autres. Ainsi, vous n’aurez plus besoin d’aller farfouiller dans les paramètres de Windows, au risque de vous perdre et d’en oublier la raison mĂŞme de votre venue.

Un mélangeur de volume un peu trop inspiré de EarTrumpet ?

Si vous êtes un grand habitué de Windows, vous avez alors peut-être remarqué que le nouveau mélangeur de volume partage de nombreuses similitudes avec l’application EarTrumpet. Lancée en 2016, celle-ci permet justement de contrôler plusieurs sources audio depuis la barre des tâches de votre ordinateur. Notons par ailleurs que le gestionnaire de périphériques audio n’a pas connu de changement majeur depuis un certain nombre d’années, soit plus exactement depuis l’ère Windows 7. Il était donc grand temps que Microsoft mette la main à la pâte !

EarTrumpet © © File-New-Project

 

© File-New-Project

Si certains accusent Microsoft de s’être un peu trop inspiré de EarTrumpet pour l’élaboration du futur mélangeur audio de Windows 11, rappelons que cette fonctionnalité n’est pour l’heure qu’en phase de test et qu’elle pourrait, d’ici son éventuel déploiement, subir quelques modifications. Quoi qu’il en soit, voilà une nouvelle qui ravira sans nul doute celles et ceux qui sont régulièrement amenés à naviguer entre leurs différentes sources audio.

Source: Paramètres de volume : cette nouvelle fonctionnalité bien pratique va débarquer sur Windows 11

Windows 11 introduit le ReFS et pousse le NTFS vers la sortie

Microsoft a amorcĂ© l’abandon du NTFS avec la mise en avant d’un tout nouveau système de fichiers au sein de Windows 11 : le ReFS.

 

 
 
windows-11-2022-update

C’est assez discrètement que Microsoft a commencĂ© Ă  pousser son système de fichiers NTFS vers la sortie au profit d’un tout nouveau système introduit avec Windows 11 : le ReFS.

 

Petit retout en arrière : le NTFS (New Technology File System) a Ă©tĂ© lancĂ© en 1993 avec Windows NT 3.1. Ă€ l’Ă©poque, le système Ă©tait propriĂ©taire, mais il s’est vĂ©ritablement ouvert au grand public avec Windows 2000 et Windows XP avant de s’imposer un peu partout.

disque dur

30 ans plus tard, il est l’heure de faire Ă©voluer les technologies et Microsoft mise dĂ©sormais sur le ReFS (Resilient File System) lui-mĂŞme lancĂ© en 2012 avec Windows 8, mais principalement utilisĂ© dans les Ă©ditions de Windows Server. L’utilisation du ReFS pour installer l’OS de Microsoft n’a jamais Ă©tĂ© d’actualitĂ©, sauf très rĂ©cemment et uniquement sous Windows 11.

C’est avec Windows 11 build 25281 que les insiders peuvent dĂ©sormais choisir le système de fichiers pour l’installation du système. La situation peut nĂ©anmoins poser encore quelques problèmes d’instabilitĂ©.

Microsoft vante les mĂ©rites du ReFS prĂ©vu pour « optimiser la disponibilitĂ© des donnĂ©es, proposer une mise Ă  l’Ă©chelle efficace sur des ensembles volumineux de donnĂ©es sur diverses charges de travail tout en garantissant l’intĂ©gritĂ© des donnĂ©es grâce Ă  une rĂ©silience aux altĂ©rations. »

 

Le ReFS serait ainsi plus performant et sĂ©curitaire pour la gestion et l’accès Ă  de grandes quantitĂ©s de donnĂ©es, une bonne nouvelle Ă  l’heure oĂą le poids des programmes explosent.

Pour le moment, Microsoft opère une bascule timide vers le ReFS, il n’est pas question d’abandonner le NTFS dans l’immĂ©diat. NĂ©anmoins, la marque amĂ©ricaine se tourne vers l’avenir et anticipe les limites du NTFS. Les prochaines versions de Windows pourraient ainsi progressivement pousser le NTFS vers la sortie au profit du ReFS.

Source: Windows 11 introduit le ReFS et pousse le NTFS vers la sortie

Téléchargement de Windows 10 : Microsoft arrête la vente

La vente de licences Windows 10 par Microsoft tire sa rĂ©vĂ©rence en fin de mois avec l’arrĂŞt des tĂ©lĂ©chargements sur son site.

 

 
 
windows-10

 » Après le 31 janvier 2023, le tĂ©lĂ©chargement de Windows 10 ne sera plus proposĂ© Ă  la vente. Â Â» Cette discrète annonce est faite par Microsoft sur les pages de son site consacrĂ©es Ă  la vente de produits tĂ©lĂ©chargeables. Windows 10 Famille et Windows 10 Pro sont concernĂ©s.

 

Les liens de tĂ©lĂ©chargement sont accessibles une fois l’achat terminĂ©. Windows 10 Famille est affichĂ© Ă  145 € et Windows 10 Pro Ă  259 €. La date butoir du 31 janvier prochain n’a aucune incidence sur les mises Ă  jour de sĂ©curitĂ© qui continueront comme prĂ©vu jusqu’au 14 janvier 2025.

Fin de l’achat d’une licence Windows 10 en ligne

L’annonce de Microsoft pour le 31 janvier prochain est spĂ©cifique Ă  l’achat de licences Windows 10 par l’intermĂ©diaire de son propre site. Au passage, Microsoft en profite pour glisser un lien qui aiguille vers une page consacrĂ©e Ă  Windows 11.

windows-10-microsoft-fin-achat-licence

Il existe des possibilitĂ©s pour acheter des licences Windows 10 par l’intermĂ©diaire de revendeur tiers, mĂŞme si les stocks ne dureront pas. Au-delĂ  de la question de l’achat d’une licence, il demeure bien Ă©videmment toujours possible de crĂ©er des supports d’installation pour Windows 10 via l’outil mis Ă  disposition et pour le tĂ©lĂ©chargement d’une copie du système d’exploitation.

En outre, Microsoft n’a jamais vĂ©ritablement pris des mesures visant Ă  empĂŞcher l’installation de Windows 10 Ă  l’aide de l’outil de crĂ©ation de support Ă  tĂ©lĂ©charger et avec une clĂ© de produit de Windows 7 ou Windows 8.1. MĂŞme si tout cela commence Ă  sĂ©rieusement dater dĂ©sormais.

Source: TĂ©lĂ©chargement de Windows 10 : Microsoft arrĂŞte la vente