Blog

Affichage des posts par catégorie

 

Tartube – Gérez et téléchargez des vidéos peu importe la plateformes

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un outil plutôt génial et pas tout jeune mais que j’ai découvert récemment : Tartube.

Tartube est un logiciel libre et open-source dispo sous Windows et Linux qui propose des fonctionnalités telles que le téléchargement de clips vidéo, la prise en charge de SponsorBlock (pour zapper automatiquement les séquences sponsors), l’extraction de commentaires vidéo et une meilleure prise en charge des diffusions en direct.

Ainsi, si vous souhaitez télécharger et organiser vos vidéos préférées pour les regarder plus tard, même sans connexion Internet, c’est possible. Ou si vous voulez recevoir des alertes pour les diffusions en direct de vos créateurs préférés pour ne pas manquer une minute de leurs contenus, et bien c’est possible aussi.

Vous l’aurez compris, ce n’est ni plus ni moins qu’une interface graphique pour youtube-dl ou yt-dlp mais ça fait bien le job.

 

Enfin, sachez que Tartube peut contourner les restrictions de région et d’âge, offrant ainsi un accès non filtré au contenu.

Il est compatible avec YouTube, Twitch, Odysee et des centaines d’autres sites. La liste se trouve ici

DĂ©couvrir le logiciel ici.

 

Source: Tartube – Gérez et téléchargez des vidéos peu importe la plateformes

Windows 11, comment se débarrasser des notifications publicitaires ?

Le système de notification de Windows 11 est souvent utilisé par Microsoft pour mettre en avant ses services. En clair des publicités apparaissent sur le bureau sous la forme de fenêtres contextuelles.

A l’origine ce service a été présenté comme étant une solution pour proposer aux utilisateurs des conseils et des suggestions afin d’optimiser le flux de travail sous Windows 11. Ces fenêtres contextuelles peuvent suggérer de lier un téléphone Android ou de configurer une solution de sauvegarde. Elles sont aussi des zones publicitaires pour certains produits du géant comme les abonnements Microsoft 365 par exemple.

Elles affichent pendant environ 5 secondes dans le coin infĂ©rieur droit du bureau. En cliquant sur la date / heure pour pouvez Ă©galement les retrouver. Heureusement il est possible d’agir si vous ne souhaitez plus ĂŞtre confrontĂ©s Ă  leur contenu. Comment ? Windows 11 dispose d’options permettant de les dĂ©sactiver.

Windows 11 et le paramétrage du système de notification

L’opération n’est pas compliquée. Elle demande cependant quelque manipulations. La première chose à faire est de désactiver les conseils et les suggestions.

Windows 11 et le paramétrage des notifications

Pour ce faire il faut se rendre Ă  cette adresse

Paramètres > Système > Notifications

A noter que pour accéder à Paramètres il y a plusieurs solutions dont le raccourci clavier WIN+I. Ensuite désactiver la fonction “Notifications (obtenir les notifications des applications et des autres expéditeurs)“.

Windows 11 et le paramétrage des notifications

Si vous estimez l’opération brutale vous pouvez agir de manière plus douce via les trois options liées

  • Autoriser les notifications Ă  Ă©mettre des sons,
  • Afficher les notifications dans l’écran de verrouillage,
  • Afficher les rappels et appels VoIP entrants sur l’écran de verrouillage.

Ensuite il faut faire dĂ©filer la liste jusqu’en bas afin d’atteindre l’entrĂ©e « Paramètres supplĂ©mentaires Â».

Windows 11 et le paramétrage des notifications

Ensuite décochez toutes les options associées soit

  • Affichez l’expĂ©rience d’accueil de Windows après les mises Ă  jour et lors de la connexion pour afficher les nouveautĂ©s et les suggestions,
  • SuggĂ©rer des moyens de tirer le meilleur parti de Windows et de terminer la configuration de cet appareil,
  • Obtenir des conseils et des suggestions lors de l’utilisation de Windows.

Afin vous pouvez également désactiver les suggestions d’autres programmes. Windows liste toutes les applications capables d’afficher des notifications.

Dans chaque cas il est possible de tout désactiver ou de personnaliser l’expérience au travers de différentes paramètres. Nous avons

  • Afficher les bannières de notification,
  • Afficher les notifications dans le centre de notifications.
  • Afficher/masquer le contenu en cas de notifications sur l’écran de verrouillage,
  • Autoriser l’application Ă  envoyer des notifications importantes lorsque l’option « Ne pas dĂ©ranger Â» est activĂ©e.
  • Émettre un son lorsqu’une notification arrive.

Enfin selon l’importance de l’application Windows 11 autorise un rĂ©glage de la prioritĂ© des notifications avec trois niveaux de prioritĂ© : Normal, Ă©levĂ© et haute.

Source: Windows 11, comment se dĂ©barrasser des notifications publicitaires ? – GinjFo

FatiguĂ©s d’Ă©crire vos mails ? Dictez-les Ă  Outlook qui s’en chargera !

Microsoft veut apporter une nouveauté à la version de bureau de sa messagerie Outlook : la saisie vocale.

Dites adieu Ă  la saisie fastidieuse des mails ! Microsoft Outlook veut rĂ©volutionner votre expĂ©rience de messagerie en vous permettant de dicter vos courriers Ă©lectroniques Ă  voix haute. Une fonctionnalitĂ© innovante qui, peut-ĂŞtre dès le courant du mois d’octobre, aidera Ă  changer la donne pour les utilisateurs d’Outlook. Et ce sont vos doigts qui vous remercieront.

La dictée vocale arrive dans Outlook pour le Web

Après l’envoi de gros fichiers par mail et l’intĂ©gration d’un outil de traduction automatique, Microsoft veut procĂ©der Ă  une nouvelle mise Ă  jour majeure d’Outlook pour le Web. Celle-ci permettra bientĂ´t aux utilisateurs de dicter leurs mails, au lieu de les taper.

Cette fonctionnalitĂ©, alimentĂ©e par Microsoft Azure Speech Services, nĂ©cessitera une connexion internet stable pour convertir vos paroles en texte (comme l’outil de reconnaissance vocale dans Google Docs). Si tout va bien, elle devrait ĂŞtre lancĂ©e le mois prochain, dans le but toujours d’harmoniser les fonctionnalitĂ©s de ses clients Outlook.

Microsoft s’efforce en effet de crĂ©er une expĂ©rience uniforme pour les utilisateurs d’Outlook, qu’ils passent par la version Web, Windows ou Mac de la messagerie. L’ajout de la dictĂ©e vocale Ă  Outlook en version navigateur est donc une Ă©tape importante.

microsoft outlook logo

Elle ne sera nĂ©anmoins pas disponible pour tous, et c’est dommage

Les utilisateurs d’Outlook sur mobile et sur les clients de bureau (donc les versions du logiciel que vous tĂ©lĂ©chargez sur votre ordinateur), bĂ©nĂ©ficient dĂ©jĂ  de la saisie vocale. La voir apparaĂ®tre sur Outlook pour le Web Ă©tait attendu par de nombreux utilisateurs.

Pour profiter de cette fonctionnalitĂ©, il ne faudra pas qu’une bonne connexion. Vous devrez aussi penser Ă  activer ou Ă  vous Ă©quiper de votre microphone, mĂŞme si aujourd’hui la très grande majoritĂ© des ordinateurs portables modernes en sont Ă©quipĂ©s.

Nous avons gardĂ© le meilleur, enfin le pire dans ce cas prĂ©cis, pour la fin. Car oui, la dictĂ©e vocale sur Outlook Web sera rĂ©servĂ©e aux abonnĂ©s Microsoft 365. Ce qui signifie qu’un abonnement payant devrait ĂŞtre nĂ©cessaire pour accĂ©der Ă  cette fonctionnalitĂ©, mĂŞme si la firme Ă  la fenĂŞtre n’a pas encore confirmĂ© cette exigence. Mais la tendance semble ĂŞtre au lancement de fonctionnalitĂ©s premium.

 

Source: FatiguĂ©s d’Ă©crire vos mails ? Dictez-les Ă  Outlook qui s’en chargera !

Comment crĂ©er un alias Gmail et comment l’utiliser

On vous explique, étape par étape, comment créer un alias pour Gmail, temporaire ou permanent, et pourquoi vous devriez l’utiliser.

Comment créer un alias Gmail et comment l'utiliser
Gmail est le service de messagerie le plus utilisé au monde.

Je suis sĂ»r qu’aussi bien que moi, vous recevez chaque jour un grand nombre de courriels sur votre compte Gmail qui sont des promotions, des actualitĂ©s ou du marketing et c’est pourquoi je vais vous expliquer comment nettoyer votre boĂ®te de rĂ©ception sans avoir besoin de crĂ©er un nouveau compte Gmail pour ces courriels.

 

Nous allons vous expliquer ce qu’est un alias Gmail, comment vous pouvez l’utiliser et comment crĂ©er Ă  la fois un alias temporaire et un alias permanent.

Qu’est-ce qu’un alias Gmail et à quoi sert-il?

L’alias est une fonction de Gmail qui vous permet de crĂ©er des adresses e-mail secondaires diffĂ©rentes de l’adresse principale et qui sont associĂ©es Ă  celle-ci et qui sont idĂ©ales pour faciliter lorsque vous vous inscrivez sur un site Web ou vous abonnez Ă  une newsletter d’une marque.

Ainsi, grâce Ă  cet alias, vous n’aurez pas Ă  communiquer votre adresse e-mail principale et en plus, vous continuerez Ă  recevoir les e-mails sur votre compte Gmail habituel.

Gmail vous donne la possibilitĂ© de crĂ©er deux types d’alias diffĂ©rents : un temporaire et un permanent. Le premier est gĂ©nĂ©ralement utilisĂ© pour rediriger le trafic vers une adresse secondaire et que seule la personne que vous souhaitez connaisse l’adresse principale, et le second pour faire en sorte que les e-mails d’offres et de promotions arrivent dans un dossier spĂ©cifique de Gmail et ainsi n’encombrent pas la boĂ®te de rĂ©ception.

 

Comment créer un alias temporaire dans Gmail

La première chose que vous devez savoir, c’est que vous pouvez crĂ©er autant d’alias temporaires que vous le souhaitez dans Gmail et pour gĂ©nĂ©rer un alias temporaire, vous devez ajouter le signe « + Â» suivi d’une Ă©tiquette pour l’identifier après le nom de votre adresse e-mail, qui est la partie situĂ©e Ă  gauche de l’arobase.

Une fois que vous avez bien dĂ©fini le nom de l’alias temporaire que vous allez crĂ©er, pour le crĂ©er, il vous suffit de suivre ces Ă©tapes simples :

  • Connectez-vous Ă  votre compte Gmail depuis un navigateur Web
  • Cliquez sur l’icĂ´ne Paramètres qui apparaĂ®t Ă  droite de la barre de recherche
  • Saisissez l’alias dans le champ Pour :, sĂ©lectionnez-le dans le menu dĂ©roulant qui apparaĂ®t ensuite et cliquez sur le bouton CrĂ©er un filtre
  • Cochez l’option Classifier comme, cliquez sur la liste dĂ©roulante intitulĂ©e Choisir une catĂ©gorie et choisissez le dossier dans lequel vous souhaitez que ces e-mails soient envoyĂ©s
  • Enfin, cliquez sur le bouton CrĂ©er un filtre

Comment créer un alias permanent dans Gmail

Pour crĂ©er un alias permanent dans le service de messagerie de Google, vous avez d’abord besoin d’une adresse e-mail alternative, qui peut ĂŞtre une adresse Gmail ou n’importe quel autre fournisseur de messagerie, bien que l’utilisation d’un compte Gmail secondaire soit la plus courante.

Sur la base de cette adresse, pour crĂ©er un alias permanent dans Gmail, vous devez vous connecter Ă  la version Web de Gmail avec vos identifiants de connexion, cliquer sur l’icĂ´ne de la roue dentĂ©e situĂ©e dans le coin supĂ©rieur droit, cliquer sur l’option Afficher tous les paramètres et cliquer sur l’onglet Comptes et importation.

Une fois dans l’onglet, rendez-vous dans la section « Envoyer en tant que Â», cliquez sur le bouton Ajouter une autre adresse e-mail, remplissez les champs Nom et Adresse e-mail et assurez-vous que la case de l’option Le traiter comme un alias est cochĂ©e.

 

Ensuite, cliquez sur le bouton Ă‰tape suivante et ensuite sur l’option Envoyer la vĂ©rification.

En procĂ©dant ainsi, vous recevrez un e-mail dans le compte de messagerie Ă©lectronique secondaire que vous avez spĂ©cifiĂ©, dans lequel vous verrez un lien de confirmation et un code de confirmation. Copiez ce code de confirmation, revenez Ă  la fenĂŞtre prĂ©cĂ©dente, collez-le dans le champ vide et cliquez sur le bouton VĂ©rifier.

Après avoir effectuĂ© ces simples actions, vous pourrez recevoir les e-mails envoyĂ©s Ă  l’adresse secondaire directement dans votre compte principal et lorsque vous rĂ©digerez un nouvel e-mail, vous pourrez choisir depuis quelle adresse e-mail vous souhaitez l’envoyer, l’adresse principale ou celle de l’alias, en cliquant sur la liste dĂ©roulante qui apparaĂ®t Ă  droite du champ De :.

Source: Comment crĂ©er un alias Gmail et comment l’utiliser

Comment utiliser la nouvelle fonctionnalitĂ© de partage d’Ă©cran sur WhatsApp

WhatsApp a récemment introduit une nouvelle fonctionnalité très attendue par ses utilisateurs : le partage d’écran pendant les appels vidéo. Cette fonctionnalité permet aux utilisateurs de partager l’écran de leur téléphone avec une autre personne lors d’un appel WhatsApp, améliorant ainsi l’expérience globale des appels vidéo.

 
WhatsApp partage d'Ă©cran

Comment partager votre Ă©cran sur WhatsApp

Étape 1 : Commencer un appel vidéo

Pour commencer à partager votre écran sur WhatsApp, vous devez démarrer un appel vidéo avec la personne avec laquelle vous souhaitez partager votre écran. Suivez ces étapes :

1. Ouvrez WhatsApp sur votre smartphone.
2. Allez dans la discussion de la personne que vous souhaitez appeler.
3. Appuyez sur l’icône d’appel vidéo pour initier un appel vidéo.

Étape 2 : Accéder au partage d’écran

Une fois l’appel vidéo en cours, vous pouvez accéder à la fonctionnalité de partage d’écran. Les étapes exactes peuvent varier légèrement en fonction de votre appareil et de la version de WhatsApp. Voici quelques méthodes pour accéder au partage d’écran :

 

MĂ©thode 1 :

1. Pendant l’appel vidéo, recherchez l’icône de partage d’écran dans la barre de navigation inférieure où se trouvent les contrôles vidéo.
2. Appuyez sur l’icône de partage d’écran.

MĂ©thode 2 :

1. Appuyez sur les contrôles vidéo pendant l’appel vidéo.
2. Une invite apparaîtra, indiquant que vous allez commencer à enregistrer ou diffuser avec WhatsApp.

MĂ©thode 3 :

1. Démarrez un appel vidéo avec la personne avec laquelle vous souhaitez partager votre écran.
2. Appuyez sur le bouton Plus (trois points) dans l’interface de l’appel vidéo.
3. Recherchez l’option de partage d’écran et appuyez dessus.

MĂ©thode 4 :

1. Recherchez l’icône de partage d’écran pendant l’appel vidéo.
2. Appuyez sur l’icône de partage d’écran.

MĂ©thode 5 :

1. Ouvrez WhatsApp.
2. Démarrez un appel vidéo avec un contact.
3. En bas de l’écran, appuyez sur l’icône de partage d’écran.

 
WhatsApp partage d'Ă©cran

Étape 3 : Partagez votre écran

Après avoir accédé à la fonctionnalité de partage d’écran, vous pouvez procéder au partage de votre écran. Une fois de plus, les étapes exactes peuvent varier légèrement en fonction de votre appareil et de la version de WhatsApp. Voici comment partager votre écran :

1. Appuyez sur l’icône de partage d’écran pendant l’appel vidéo.
2. Votre téléphone affichera une invite vous indiquant que vous commencez à enregistrer ou à diffuser avec WhatsApp.
3. La personne à l’autre bout de l’appel vidéo pourra désormais voir votre écran.

Comment arrĂŞter de partager votre Ă©cran sur WhatsApp

Pour arrêter de partager votre écran sur WhatsApp pendant un appel vidéo, vous pouvez suivre ces étapes :

1. Pendant l’appel oĂą le partage d’écran est actif, recherchez le bouton « ArrĂŞter le partage Â».
2. Appuyez sur le bouton « ArrĂŞter le partage Â» pour arrĂŞter de partager votre Ă©cran.

 

Il est important de noter que les étapes pour arrêter de partager votre écran sont les mêmes sur différents appareils et systèmes d’exploitation.

Considérations importantes

En utilisant la nouvelle fonctionnalité de partage d’écran de WhatsApp, il y a quelques points importants à prendre en compte. Ces points sont énumérés ci-dessous

  • Lors du partage de votre Ă©cran sur WhatsApp, seul le contenu Ă  l’écran de votre tĂ©lĂ©phone sera affichĂ©. Tout audio de l’application ne sera pas transmis pendant l’appel.
  • Il est bon de noter que la fonctionnalitĂ© de partage d’écran est actuellement disponible dans les versions bĂŞta de WhatsApp sur Android et Windows. Elle peut ne pas ĂŞtre activĂ©e pour tous les utilisateurs, car elle est encore en cours de test.
WhatsApp partage d'Ă©cran

Certains des détails clés de la nouvelle fonctionnalité de partage d’écran de WhatsApp

Voici quelques détails clés de la nouvelle fonctionnalité de partage de WhatsApp qui peuvent être importants.

1. Appels vidĂ©o amĂ©liorĂ©s : Avec le partage d’écran, les utilisateurs peuvent dĂ©sormais aller au-delĂ  de simplement se voir pendant un appel vidĂ©o. Ils peuvent partager leur Ă©cran, permettant Ă  l’autre personne de voir ce qui se passe sur leur tĂ©lĂ©phone en temps rĂ©el.

 

2. Prise en charge du mode paysage : En plus du partage d’écran, WhatsApp a Ă©galement ajoutĂ© la prise en charge du mode paysage pendant les appels vidĂ©o. Cela indique que les utilisateurs peuvent dĂ©sormais faire pivoter leur tĂ©lĂ©phone horizontalement pour avoir une vue plus large de l’appel vidĂ©o et de l’écran partagĂ©.

3. FacilitĂ© d’utilisation : Utiliser la fonctionnalitĂ© de partage d’écran sur WhatsApp est simple et facile. Pendant un appel vidĂ©o, les utilisateurs verront une nouvelle icĂ´ne en bas de l’écran. En appuyant sur cette icĂ´ne, le partage d’écran sera activĂ©, et toutes les activitĂ©s sur l’écran de l’utilisateur, y compris les notifications, seront capturĂ©es et partagĂ©es avec les autres participants de l’appel.

4. DĂ©ploiement progressif : WhatsApp dĂ©ploie progressivement la fonctionnalitĂ© de partage d’écran auprès de plus d’utilisateurs au fil du temps. Alors qu’elle Ă©tait initialement disponible pour les testeurs bĂŞta, elle devrait ĂŞtre disponible pour tous les utilisateurs dans les semaines Ă  venir.

L’ajout du partage d’écran aux fonctionnalités d’appel vidéo de WhatsApp ouvre un large éventail de possibilités pour les utilisateurs.

Voici quelques cas d’utilisation potentiels pour cette fonctionnalité :

1. Collaboration : Les utilisateurs peuvent désormais collaborer facilement avec d’autres en partageant leur écran pendant un appel vidéo. Cela est particulièrement utile pour les discussions liées au travail, les présentations ou la résolution de problèmes techniques.

 

2. Support technique : Grâce au partage d’écran, les utilisateurs peuvent demander une assistance technique à leurs amis ou à leur famille en leur montrant le problème qu’ils rencontrent sur leur téléphone. Cela peut aider à diagnostiquer et résoudre les problèmes de manière plus efficace.

3. Partage de contenu : Que ce soit pour partager des photos et des vidéos ou naviguer sur le web ensemble, le partage d’écran permet aux utilisateurs de partager du contenu avec d’autres de manière plus interactive et engageante.

Conclusion

WhatsApp, l’une des applications de messagerie instantanée les plus populaires au monde, a introduit une fonctionnalité de partage d’écran qui permet aux utilisateurs de partager leur écran lors d’appels vidéo. Cette fonctionnalité peut être particulièrement utile pour fournir un support technique ou collaborer sur des projets. Avec la fonctionnalité de partage d’écran sur WhatsApp, vous pouvez facilement collaborer, fournir une assistance ou partager des informations avec d’autres lors d’appels vidéo. N’oubliez pas d’être prudent lorsque vous partagez des informations sensibles, car tout sur votre écran sera visible par la personne avec laquelle vous partagez.

Source: Comment utiliser la nouvelle fonctionnalitĂ© de partage d’Ă©cran sur WhatsApp

« Je n’ai rien signĂ© avec Meta », le mythe persistant sur Facebook

Depuis quelques jours, un message se propage Ă  grande vitesse sur Facebook, affirmant faussement que Meta (la sociĂ©tĂ© mère de Facebook) commence Ă  appliquer une nouvelle règle permettant l’utilisation des photos des utilisateurs.

« Je n’ai rien signé avec Méta. La nouvelle règle Facebook/Meta commence demain où ils peuvent utiliser vos photos. N’oubliez pas que la date limite est aujourd’hui ! Cela pourrait être utilisé dans des poursuites contre vous. Tout ce que vous avez posté est publié aujourd’hui – même les messages qui ont été supprimés. Ça ne coûte rien, juste copier et poster, mieux que de regretter plus tard. »

Le message, long et alarmiste, mentionne le Statut de Rome de la Cour pénale internationale et la loi UCC (Uniform Commercial Code), suscitant une vague de panique parmi les utilisateurs qui le partagent dans l’espoir de protéger leur vie privée et leurs données personnelles.

 

Cependant, ces messages, rĂ©apparaissant sporadiquement depuis au moins 2011, sont dĂ©nuĂ©s de toute valeur juridique. Les conditions d’utilisation, acceptĂ©es par les utilisateurs lors de leur inscription, sont les seuls textes rĂ©gissant la collecte de donnĂ©es par Facebook.

Pourquoi cette rumeur refait-elle surface ?

Le retour de cette fausse alerte coĂŻncide avec une annonce rĂ©cente de Meta. La sociĂ©tĂ© a informĂ© ses utilisateurs en Europe de l’introduction d’un système d’abonnement payant pour Ă©liminer les publicitĂ©s de Facebook et Instagram.

Cette option, facturĂ©e Ă  9,99 euros par mois sur ordinateur et Ă  12,99 euros par mois sur smartphone, a peut-ĂŞtre suscitĂ© des inquiĂ©tudes parmi les utilisateurs, craignant que l’utilisation gratuite de ces plateformes soit compromise.

Toutefois, Meta a rassurĂ© ses utilisateurs : Facebook et Instagram resteront accessibles gratuitement, l’abonnement Ă©tant simplement une option supplĂ©mentaire pour une expĂ©rience sans publicitĂ©.

Source: « Je n’ai rien signĂ© avec Meta », le mythe persistant sur Facebook

Après 32 ans, Microsoft retire cette application iconique de Windows

Microsoft ne proposera plus WordPad, son application gratuite de traitement de texte, dans la prochaine version de Windows l’annĂ©e prochaine.

WordPad va tirer sa rĂ©vĂ©rence dans « une future sortie de Windows », a annoncĂ© Microsoft sur son site. L’outil de traitement de texte ne sera donc pas inclus dans Windows 12 l’annĂ©e prochaine. Microsoft recommande aux utilisateurs d’utiliser le bloc-notes pour les fichiers .txt et Word pour les documents enrichis comme les fichiers .doc ou .rtf.

L’application WordPad est apparue dans Windows 95 pour proposer nativement une solution basique de traitement de texte supĂ©rieure Ă  son bloc-notes, mais bien moins puissante que son outil payant Word. Ses limitations furent d’ailleurs un argument pour inciter les utilisateurs, comme maintenant, Ă  passer Ă  sa solution payante, Word. Cela n’a pas empĂŞchĂ© Microsoft de moderniser l’interface de l’application sur Windows 7 et 8, en y ajoutant le fameux ruban de mise en forme.

Good bye, old friend // Source : Microsoft

On imagine que la nouvelle ne provoquera pas le tollĂ© qu’avait suscitĂ© l’annonce de la fin de MS Paint en 2017. Après une gronde assez massive des utilisateurs, Microsoft avait dĂ©cidĂ© de maintenir son outil de dessin en vie, mais optionnel, sur toutes les versions modernes de Windows. La firme avait cependant annoncĂ© en 2019 qu’elle faisait de Microsoft Paint et WordPad des applications optionnelles. Pour le moment, les fans de WordPad ne se sont pas encore manifestĂ©s.

Source: Après 32 ans, Microsoft retire cette application iconique de Windows

Windows 10 / 11 : une très mauvaise nouvelle si vous utilisez une clé Windows 7

Microsoft met fin Ă  ce qui Ă©tait jusque-lĂ  une belle possibilitĂ© : l’activation de Windows 10 ou Windows 11 avec une clĂ© et une licence Windows 7.

Depuis l’échec de Windows Vista au milieu des années 2000, Microsoft a tâché de rendre les nouvelles versions de Windows moins chères, pour tenter de résoudre son problème de fracture. Ainsi, Windows 7 était disponible à seulement 49,99 euros lors de son lancement, et la mise à jour vers Windows 8 était proposée à 15 euros.

Pour le lancement de Windows 10, Microsoft est allée encore plus loin. La firme voulait en faire la version ultime de Windows, celle sur laquelle l’ensemble de ses utilisateurs serait. Alors, elle a proposé la mise à jour vers Windows 10 gratuitement à tous les utilisateurs de Windows 7 et Windows 8.

Officiellement, cette offre de lancement a expiré le 29 juillet 2016, un an après le lancement de Windows 10. Dans les faits, il était encore possible d’activer Windows 10 et même Windows 11 avec des clés Windows 7 ou Windows 8. L’activation fonctionnait sans problème. C’est désormais terminé.

Microsoft coupe les vannes

Microsoft a officiellement annoncé le 20 septembre 2023 qu’il n’était plus possible d’installer Windows 10 ou Windows 11 à l’aide d’une clé Windows 7 ou Windows 8. La mise à niveau depuis ces versions n’est plus proposée gratuitement.

La firme précise que la mise à jour de Windows 10 vers Windows 11 reste, elle, parfaitement gratuite et encouragée.

C’est une bien mauvaise nouvelle pour les utilisateurs concernés. Une licence pour Windows 11 coûte 145 euros aujourd’hui pour l’édition Famille du système d’exploitation. Cela signifie qu’à la prochaine installation du système, Microsoft pourrait refuser une nouvelle activation.

Ce changement est dĂ©jĂ  effectif dans les dernières versions Insider Canary de Windows d’après le site spĂ©cialisĂ© Windows Central. Pour rappel, le canal Canary du programme Insider permet de tester en avance les nouveautĂ©s prĂ©vues pour Windows 12.

Source: Windows 10 / 11 : une très mauvaise nouvelle si vous utilisez une clé Windows 7

En Chine, les gigantesques cimetières oĂą s’Ă©chouent les voitures Ă©lectriques neuves et abandonnĂ©es

En quelques annĂ©es, la Chine est devenue la principale usine mondiale de vĂ©hicules Ă©lectriques. Des ventes qui ne cessent de croĂ®tre, des carnets de commandes en constante hausse, une ingĂ©nierie qui fait des jaloux, y compris chez les constructeurs occidentaux historiques, des coĂ»ts de production dĂ©fiant toute concurrence : le gĂ©ant asiatique reprĂ©sente un pilier de ce marchĂ© mondial en plein dĂ©veloppement Ă  la faveur de la transition Ă©cologique.

Mais derrière la façade reluisante, l’arrière-boutique exhibe des centaines de vĂ©hicules indĂ©sirables, Ă©cartĂ©s par des constructeurs gavĂ©s de subventions, dont certains ont Ă©tĂ© contraints de mettre la clef sous la porte, rapportait Bloomberg le 17 aoĂ»t 2023. Le mĂ©dia amĂ©ricain a publiĂ© une enquĂŞte sur les raisons de cette immense gabegie.

Une pluie de subventions

Dans plusieurs zones périphériques de villes chinoises, des centaines de véhicules électriques pullulent. À certains endroits, des mauvaises herbes poussent au milieu des champs. Les ordures jonchent le sol, alors que les véhicules restent figés, sans présent ni avenir, semblables à des fantômes.

Une allĂ©gorie du gâchis orchestrĂ© par l’État, qui a multipliĂ© les incitations financières Ă  destination de startup lors de la dernière dĂ©cennie.

Au dĂ©but des annĂ©es 2010, la Chine a opĂ©rĂ© un virage radical dans le secteur automobile. Autrefois nation importatrice, notamment de vĂ©hicules europĂ©ens et amĂ©ricains, la deuxième puissance Ă©conomique mondiale a fortement investi dans le domaine des vĂ©hicules Ă©lectriques.

Ă€ raison de plusieurs centaines de milliards d’euros d’incitations financières, l’État a permis Ă  des centaines d’entreprises dĂ©jĂ  Ă©tablies et de nouveaux acteurs, des start-ups, de se lancer dans la fabrication de nouveaux modèles.

Une averse de faillites

Avec près de 6 millions de vĂ©hicules Ă©lectriques et hybrides produits en 2022, la Chine a rĂ©ussi son pari de devenir la première nation exportatrice. Globalement, six voitures sur 10 sont assemblĂ©es dans le pays. Mais en parallèle, des centaines d’entreprises ont fait faillite. Leurs modèles bas de gamme, incarnĂ©s par des batteries Ă  faible autonomie, ne correspondaient pas aux attentes des consommateurs.

Nonobstant cet entassement de voitures non conformes aux standards, la Chine continue d’investir fortement dans le secteur. En juin, le gouvernement a annoncĂ© un coup de pouce fiscal de 520 milliards de yuans (66 milliards d’euros) pour consolider la demande de vĂ©hicules et de moteurs verts, relatait RFI.

Source: En Chine, les gigantesques cimetières oĂą s’Ă©chouent les voitures Ă©lectriques neuves et abandonnĂ©es – Geo.fr

Microsoft va supprimer des fonctions d’Edge pour améliorer ses performances

La prochaine mise à jour du navigateur Web de Microsoft devrait être plus légère. Microsoft vient d’annoncer la mise à mort de plusieurs fonctionnalités, une solution envisagée pour simplifier Edge.

Microsoft Edge est sur le point de subir une cure d’amincissement. Le navigateur Web de Microsoft, dont la nouvelle mouture basĂ©e sur Chromium a Ă©tĂ© lancĂ©e courant 2020, a vu apparaĂ®tre, au fil des mises Ă  jour, une ribambelle de nouvelles fonctionnalitĂ©s pas toujours très pertinentes.

Il faut dire que, depuis la nouvelle mouture d’Edge, Microsoft a tentĂ© de jouer sur tous les tableaux pour faire de son navigateur Web un vĂ©ritable couteau suisse. La firme de Redmond, jusqu’alors peu rĂ©putĂ©e pour la qualitĂ© de ses navigateurs Web, a multipliĂ© les initiatives pour tenter de faire oublier les boulets qu’elle traĂ®ne Ă  son pied depuis des annĂ©es. Tout d’abord avec feu Internet Explorer, l’un des navigateurs web les plus dĂ©testĂ©s des utilisateurs, puis avec son remplaçant (Edge, premier du nom) dont les performances Ă©taient tout aussi mauvaises.

Microsoft Edge en perte de vitesse

Forcément, à la sortie d’Edge version Chromium, Microsoft a mis les bouchées doubles pour essayer de contenter les attentes du plus grand nombre. Et cela semble avoir fonctionné, au moins partiellement, puisqu’en quelques mois, la nouvelle version d’Edge a réussi à se hisser, en quelques mois seulement, devant Firefox, en termes de parts de marché.

Malheureusement pour Microsoft, cela n’aura pas durĂ© aussi longtemps qu’escomptĂ©. MalgrĂ© quelques fonctionnalitĂ©s très bien senties  —  comme Edge Drop â€“ les trop nombreux ajouts opĂ©rĂ©s par la firme de Redmond ont fini par alourdir dangereusement le navigateur. Ă€ tel point que les utilisateurs du navigateur se plaignent dĂ©sormais que celui-ci est devenu trop « lourd Â». Depuis quelques mois, ces critiques commencent d’ailleurs Ă  se faire ressentir. Edge, qui Ă©tait jusqu’alors deuxième en termes de parts de marchĂ©, coude Ă  coude avec Safari, a perdu une place dans ce classement et se positionne Ă  prĂ©sent en troisième position d’après les dernières statistiques du site spĂ©cialisĂ© Statcounter.

Pour essayer de contrer le mouvement, Microsoft a donc pris la sage décision de larguer certaines de ses fonctionnalités, peu utilisées, dans le but de simplifier son navigateur et de lui redonner de sa superbe.

Edge perd cinq fonctionnalités que vous ne pleurerez pas

Pour opĂ©rer cette cure de minceur, la firme de Redmond vient d’annoncer la disparition de plusieurs fonctions dans les notes de version d’Edge 117 bĂŞta. La prochaine mouture d’Edge, pour l’heure encore en cours de test, devrait donc tirer un trait sur cinq fonctions : le RĂ©solveur de problèmes mathĂ©matiques, le dictionnaire d’images, le module de citations, l’outil de correction grammaticale ainsi que sur le mode enfant. Des fonctionnalitĂ©s souvent mĂ©connues et sans doute très peu utilisĂ©es qui ne manqueront Ă  personne.

« DĂ©classement de fonctionnalitĂ©s :  Afin d’amĂ©liorer l’expĂ©rience de l’utilisateur final et de simplifier le menu Plus d’outils, les fonctionnalitĂ©s suivantes sont supprimĂ©es : Math Solver, Picture Dictionary, Citations, Grammar Tools et Kids Mode Â» indique Microsoft dans les notes de version d’Edge 117 BĂŞta.

Edge 117 devrait ĂŞtre dĂ©ployĂ© Ă  compter du 14 septembre prochain sur Windows, macOS et Linux. La mise Ă  jour sera automatiquement appliquĂ©e de manière progressive chez tous les utilisateurs. Vous pourrez toutefois forcer son installation en vous rendant dans le menu principal d’Edge, puis dans le menu Aide et commentaires, en cliquant sur Ă€ propos de Microsoft Edge.

Source: Microsoft va supprimer des fonctions d’Edge pour améliorer ses performances