Windows 10 espionne tous vos faits et gestes ?

Il est vraisemblable que vous le sachiez déjà  : Microsoft a actualisé son contrat de service, ce qui suscite une vraie polémique puisqu’il détaille comme vos données privées sont utilisées et exploitées de manière effrayante. Tout du moins, ainsi le présentent les principaux blogs spécialisés en technologie. En réalité, même si vous prenez le temps de lire les quelque 12 000 mots du contrat, confus et vague seront les deux impressions que vous ressentirez principalement.

Début juin, Horacio Gutierrez, directeur général adjoint en charge des affaires juridiques et commerciales de Microsoft, écrivit sur le blog de Microsoft un billet relatant les efforts déployés par l’entreprise en matière de transparence. Bien entendu, cette démarche avisée eut lieu quelques jours seulement avant la publication des Déclaration  de confidentialité et Contrat de services de Microsoft accompagnant la sortie de Windows 10.

Selon ses propres dires : “Nous avons simplifié les Déclaration de confidentialité et Contrat de services car nous pensons que la transparence commence par des Conditions générales claires et simples, accessibles à tous nos utilisateurs. Au fur et à mesure de l’évolution de nos services, nous sommes conscients qu’il nous faut continuer à gagner votre confiance.”

Comment Windows 10 suit tous vos faits et gestes

Soyons clairs, il nous est impossible de savoir comment Microsoft gère vos données, toutefois la publication d’une version actualisée de la Déclaration de confidentialité et du Contrat de services nous en donne un aperçu judicieux. Certes, de tels documents ennuyeux qui tirent en longueur sont sujets à interprétation. Par contre, ils soulèvent un débat important, celui de la banalisation de la collecte de données et du manque de confidentialité en ligne.

Cortana : votre assistante personnelle ou une véritable espionne robotisée ?                        

Cortana est votre assistante personnelle à commande vocale, semblable à Siri et Google Now. Pour qu’elle puisse fonctionner, Windows 10 recueille vos renseignements personnels pour mieux vous servir. Cela inclut les événements du calendrier, les informations de vos contacts, les paramètres d’alarme, ce que vous consultez et achetez, votre historique de navigation, vos e-mails et textos… entre autres.

Le rêve de tout publicitaire

Il se peut que vous ne vous en soyez pas rendu compte, mais chaque utilisateur sur appareil Windows recevra un identifiant publicitaire unique associé à l’adresse e-mail renseignée. Ainsi, les annonces qui vous seront présentées seront plus pertinentes car, selon Microsoft, “La publicité permet la gratuité de nombreux services“.

Microsoft partagera ensuite ce profil (constitué sur base des informations tirées de vos dossiers privés) avec ses réseaux publicitaires partenaires qui, à leur tour, vous présenteront des annonces sur certaines applications, comme solitaire. Si cela vous préoccupe que les régies publicitaires recueillent des informations sur votre historique de navigation, alors sentez-vous encore plus concerné par le fait que Windows 10 pousse le bouchon encore plus loin.

Synchronisation des données avec OneDrive

onedriveOneDrive est le système de stockage des données proposé par Microsoft. Il est l’une des fonctionnalités primordiales de Windows 10. Vous pouvez certes en apprécier la commodité car vous n’aurez besoin ni de vous y inscrire ni de l’installer, mais pourrez quand même y accéder depuis n’importe quel appareil Microsoft. Ce côté pratique est cependant loin d’être gratuit.

À chacune de vos connexions à votre compte Microsoft, quel que soit l’appareil utilisé, votre système d’exploitation lancera immédiatement une synchronisation de vos paramètres et autres données avec les serveurs de la société, notamment l’historique et le comportement de votre navigateur, ainsi que les mots de passe à votre réseau Wi-Fi ou autre borne mobile.

Que fait Microsoft de vos informations ?

Si aviez le temps de lire attentivement les longs Contrat de services et Déclaration de confidentialité, vous pourriez avoir une idée, vague, de ce que Microsoft fait de vos données. En outre, nous savons qu’il est plus que raisonnable de douter de ce que nous disent les grandes sociétés car, ne nous voilons pas la face, leurs propres intérêts priment avant tout autre chose. Les vraies questions à se poser sont plus de l’ordre : Qu’est-ce-que Microsoft peut bien faire de ces informations ? Et surtout, que vont-ils sûrement en faire ?

Une présentation d’annonces “plus pertinentes” !

Les internautes se sont habitués à la gratuité d’une multitude de services en ligne et ce sentiment de graciosité domine actuellement le marché des technologies. Windows 10 ne vous coûte rien mais il est pourtant loin d’être gratuit.

Comme Alec Meer de Rock Paper Shotgun nous le fait remarquer, Microsoft s’efforce de plus en plus de faire concurrence à Google via ses logiciels et applications. Ce modèle exige toutefois que les bénéfices engendrés le soient suite à la collecte intempestive de données avant transmission aux annonceurs et autres organisations désireuses de connaître en détail votre comportement en ligne.

Conformité aux exigences de Big Brother

Microsoft n’y va pas par quatre chemins en termes de divulgation de vos données privées si la sécurité nationale l’exige :

Enfin, nous accéderons à, divulguerons et préserverons les données personnelles, notamment votre contenu (comme le contenu de vos emails (sic), d’autres communications privées ou des fichiers de dossiers privés), lorsque nous pensons de bonne foi qu’il est nécessaire de le faire : 1. lorsque cela est exigé par la loi en vigueur ou pour répondre à des requêtes légales valides, notamment celles émanant des organismes d’application de la loi et d’autres organismes gouvernementaux…

Notons que, même si cela peut en choquer certains, le texte ne diffère que légèrement de celui d’autres politiques de confidentialité. Jetons un coup d’œil à l’extrait suivant de l’Engagement de confidentialité d’Apple en la matière :

Apple pourra être amenée – du fait de la loi, dans le cadre d’une procédure en justice, d’un litige et/ou d’une requête des autorités publiques de votre pays de résidence ou autre – à divulguer vos données personnelles. Nous pouvons également divulguer vos données si nous pensons qu’à des fins de sécurité nationale, d’application de la loi ou autre sujet d’intérêt public, la divulgation est nécessaire ou appropriée.

En fin de compte, rares sont les sociétés capables de tenir tête aux agences des Grands gouvernements. Au mieux, vous pouvez espérer que les fournisseurs l’écrivent noir sur blanc au lieu de noyer ces déclarations dans un jargon peu compréhensible et fassent preuve d’honnêteté et de droiture quant à leurs opérations quotidiennes lorsqu’ils collaborent avec les États de surveillance.

Quels problèmes cela pourrait-il occasionner ? Pourquoi devrais-je m’en soucier ?

Citons un militant tristement célèbre : “Dire que l’on ne se soucie pas de la protection de la vie privée sous prétexte que l’on a rien à cacher, revient à dire que l’on ne se soucie pas de la liberté d’expression sous prétexte que l’on a rien à dire.”

14877774_sSi cela ne suffit toutefois pas à initier une révolution, il convient toutefois de prendre en compte un nombre signifiant de questions pratiques. Tout d’abord, vous ne savez pas à quelles régies publicitaires vos données sont transmises, donc vous ne connaissez pas non plus leurs politiques de confidentialité en matière de traitements de vos informations à caractère confidentiel.

Que se passerait-il en cas de piratage ? Vous vous sentez peut-être rassuré quand vos renseignements personnels sont entre les mains d’une grande société comme Microsoft qui, il va s’en dire, a mis en place des garde-fous pour assurer la protection de vos données. Mais faites-vous réellement confiance aux clients des régies publicitaires de Microsoft ? Un pirate serait sûrement capable de remonter la piste de ces transactions et de lancer un piratage massif juste en découvrant une simple faille lors du transfert de ces données.

Vous pouvez clamer haut et fort que vous n’avez rien à cacher et que ceux qui le font enfreignent la loi. Si tel est vraiment le cas, pourquoi ne pas laisser dans les commentaires de cet article l’entièreté de vos coordonnées bancaires ?

À dire vrai, Microsoft n’est pas la seule brebis galeuse

Les méandres de notre culture moderne ont créé deux courants de pensée dangereux et communément admis quant à votre confidentialité en ligne, ce qui pourrait vous faire croire que :

1. Votre confidentialité doit être compromise au nom de la sécurité.
2. Votre confidentialité doit être compromise pour plus de commodité.

Bien qu’il existe de sérieux débats sur le sujet, il est important de prendre un moment pour se demander qui est réellement à l’origine de ces idées, base sur laquelle de nombreuses entreprises, institutions et individus prennent leurs décisions quant à la vie privée.

En réalité, la Déclaration de confidentialité régissant Windows 10 n’est pas tellement une nouveauté en soi mais plutôt un véritable témoignage de l’époque à laquelle nous vivons. Certes, il est naturel qu’elle suscite une certaine controverse, mais elle est toutefois loin d’engendrer un exode massif de l’utilisation de logiciels ou produits Microsoft.

Telle est devenue notre réalité numérique car nous savons pertinemment que les développeurs des autres principaux systèmes d’exploitation fixes et mobiles, comme Apple et Google, agissent de même.

Siri dévoile à tout le monde ce que vous avez fait la nuit passée

Bien sûr, Apple et Google se vantent de leur engagement envers la vie privée de leurs utilisateurs, à coup de chiffrement du contenu des smartphones et de très convaincantes batailles publiques de grande envergure avec des organismes gouvernementaux réputés.

Appel a admis que des données vocales de Siri ont été envoyées à des tiers.

Ne vous laissez pas avoir par ces coups publicitaires. Même lorsque ces entreprises sont pourvues des meilleures intentions, ce dont elles se préoccupent avant toute chose est leur marge bénéficiaire.

Vous ne nous croyez pas ? Cortana n’est pas la seule assistante personnelle qui se plaît à dévoiler les secrets de votre vie privée. Apple n’hésite pas à transmettre vos enregistrements vocaux à des tiers à des fins d’analyse, et vous leur en donnez l’autorisation en acceptant l’Engagement de confidentialité. Que ce soit un message personnel à votre dulcinée ou votre enfant posant des questions idiotes à Siri, Apple conserve ces messages pendant deux ans et, somme toute, en fait ce qu’il en veut.

Il pourrait être tentant de passer à Google Now pour vos commandes vocales, mais ce serait le faire au détriment de votre confidentialité et de votre santé mentale. Google Now propose une fonctionnalité appelée les cartes Now, qui consistent en des recommandations de produits, de services et d’informations sur la base de vos messages et recherches récentes. Même si vous ne comptez trop pas sur Google Now pour vous fournir des recommandations, Google en sait déjà beaucoup sur vous, car à un moment donné, vous avez probablement utilisé leurs produits ou services.

 

scroogled (jeu de mot entre « to screw » - « se faire avoir » - et Google)

Et si vous utilisez Gmail, vous aurez également remarqué que Google vous présente des petites annonces via leur messagerie depuis un certain temps. Si vous ne vous en êtes pas encore rendu compte, jetez un coup d’œil à l’onglet “Promotions” de votre compte Gmail.  Les informations sont extraites par Google directement de vos e-mails privés afin d’aider ses partenaires du réseau d’annonces à mieux vous cibler. C’est écrit en toutes lettres dans leursRègles de confidentialité. Microsoft a même attaqué Gmail via un campagne de marketing “You got Scroogled” (contraction du verbe anglais familier « to screw », littéralement « se faire avoir», et de Google) visant les pratiques de Google en matière de protection de la confidentialité.

Mesures à prendre pour protéger votre confidentialité

À moins de devenir un utilisateur de Linux ou de développer votre propre système d’exploitation, vous ne pouvez pas faire grande chose pour garantir la confidentialité de vos informations privées. Même les dernières mises à jour de Windows 7 et 8soulèvent leur lot de doutes quant au respect de le vie privée. Ne vous croyez donc pas à l’abri car vous n’êtes pas encore passé à Windows 10.

Vous pouvez toutefois prendre un certain nombre de mesures afin de maximiser votre vie privée lorsque vous utilisez Windows 10, et nous vous encourageons à explorer ces options. Quelle que soit la société en question, sitôt qu’il vous est possible de reprendre le contrôle de votre confidentialité, faites-le !

Paramètres sous Windows 10 à considérer

Si vous n’avez pas encore installé Windows 10, veillez à NE PAS utiliser la configuration rapide, qui engendre l’activation de toutes les fonctionnalités compromettant votre vie privée. Consultez les différentes options de paramétrage et désactivez tout ce avec quoi vous rend mal à l’aise.

Si vous avez déjà opté pour une configuration rapide après le téléchargement de Windows 10, accédez au menu Démarrer et sélectionnez Paramètres. De là, vous découvrirez que la plupart des fonctionnalités invasives sont énumérées sous Confidentialité. Examinez minutieusement les options et nous vous encourageons à prendre le temps de toutes les passer en revue. Nous pensons qu’il serait bon d’envisager de désactiver certaines des fonctionnalités principales ci-dessous :

Cortana

Vous pouvez ne pas être à l’aise avec le fait que Cortana recueille autant d’informations personnelles vous concernant et, si tel est le cas, vous devez désactiver l’option Apprendre à vous connaître dans Voix, entrée manuscrite et saisie (de la rubrique Confidentialité).

En outre, vous pouvez cliquer sur l’icône d’engrenage depuis laquelle vous accéderez aux paramètres de Cortana et où vous pourrez l’activer ou la désactiver (ainsi que gérer les informations vous concernant et conservées sur le cloud).

Identifiant de publicité

Si la collecte de vos données à des fins publicitaires vous préoccupe, nous vous recommandons fortement de désactiver le réglage, “Laisser les applications utiliser mon identifiant de publicité“. Il est situé sous l’onglet Général dans la rubrique Confidentialité.

Malheureusement, repositionner les curseurs pour désactiver des options n’empêchera pas les régies publicitaires d’obtenir certaines de vos informations privées. Il vous faudra également vous rendre sur le site de Microsoft et décocher bien des fois la fonctionnalité d’annonces personnalisées.

 

Localisation

Vous êtes peut être un habitué du service de localisation, et il est certes très pratique quand vous tentez de d’aller d’un point A à un point B, toutefois la nouvelle Déclaration de confidentialité de Microsoft suggère que l’entreprise partage ces informations de localisation (et votre historique de localisation) avec des tiers de “confiance”. Si cela vous dérange, désactivez cette fonctionnalité dans l’onglet Localisation situé directement sous l’onglet Général.

Wi-Fi Sense

Wi-Fi Sense peut s’avérer très pratique, ou très invasif, selon votre propre point de vue. La nouvelle fonctionnalité vous permet de partager automatiquement votre mot de passe Wi-Fi avec vos contacts Outlook, Skype et Facebook, ce qui peut vous faire gagner un temps fou chaque fois que vos amis viennent vous rendre visite et vous demande le mot de passe de votre réseau.

D’un autre côté, il serait peut-être préférable pour les internautes aux réseaux sociaux vastes et variés de s’abstenir d’utiliser cette fonction qui ne permet pas de choisir les contacts avec lesquels vous souhaitez partager cette information. Il devrait être possible d’activer ou de désactiver une telle option au cas par cas. Retrouvez-là dans Réseau et Internet et non dans Confidentialité.

Utilisation d’un compte local

Si vous ne vous sentez pas concerné par les questions de commodité et que vous voulez préserver un maximum votre confidentialité, envisagez l’utilisation d’un compte local à la place de votre compte Microsoft. Vous perdrez certes l’accès à un certain nombre de fonctionnalités, notamment la synchronisation entre vos différents appareils, mais si cela ne vous dérange pas, accédez à cette option Comptes depuis Paramètres du PC, puis cliquez sur Votre compte. Vous devriez voir l’option de “Passer à un compte local” juste au-dessus de votre image de profil.

Essayez O&O ShutUp 10

o&o_defrag-EN

Si vous souhaitez décompliquer ce processus, pensez à utiliser l’outil gratuit de protection de la vie privée de O & O Software, ShutUp 10. Cet outil simplifie le processus de protection de la confidentialité de vos données en vous proposant une interface unique qui vous présentera la totalité des multiples paramètres que vous souhaitez activer ou désactiver sur Windows 10. Vous pouvez sinon appliquer tous les réglages recommandés.

O&O ShutUp10 est entièrement gratuit et ne nécessite pas d’être installé. En outre, il ne téléchargera ni n’installera de logiciels potentiellement indésirables (PUP) ou inutiles, comme tant d’autres programmes le font ces jours-ci !

Capture d'écran

Apprenez à connaître les options de confidentialité qui vous semblent importantes

Nous comprenons que vous pourriez être tenté de laisser agir les grandes sociétés comme bon leur semble aux vues du parcours semé d’entraves qu’elles dessinent en matière d’intrusion dans votre vie privée. Il peut certes vous sembler futile de procéder à toutes ces désactivations de paramètres puisqu’elles ne garantissent pas à 100 % que personne n’aille vous espionner ou que vos données personnelles ne soient pas vendues ou transmises à des tiers.

Vous pourriez considérer que l’utilisation, voire l’accès à certains outils prévaut sur votre vie privée ou qu’il serait préférable que les annonces qui vous sont présentées soient en effet plus pertinentes. Toutefois, si nous commençons tous collectivement à en apprendre davantage sur les options de confidentialité et à en faire bon usage, plus grandes seront les chances de créer des générations d’internautes qui se sentent réellement concernés par les questions de cybersécurité et de confidentialité, au lieu de générations qui n’y voient que le prix à payer pour un monde meilleur.

Nous vous souhaitons une excellente journée (où la confidentialité est au premier plan) !

acer-791027_1920_emsisoft_small_fr

Un bel article de emsisoft

Comments are Closed

Loading...