Loongson : les perfs des processeurs chinois s’envolent à la poursuite d’Intel et AMD

68 %, c’est le gain de performances promis en single-core par les nouveaux CPU Loongson 3A6000 face à la précédente génération de processeurs du fabricant chinois. Cette montée en puissance devrait leur permettre d’approcher la prestation des architectures Zen 3 et Tiger Lake d’AMD et Intel.

L’empire du Milieu semble bien décidé à rattraper à marche forcée son retard sur le terrain des CPU. À l’occasion d’une conférence biannuelle organisée avec ses actionnaires, le fabricant chinois Loongson a annoncé le lancement prochain d’une nouvelle gamme de processeurs censée développer des performances suffisamment importantes pour tutoyer celles des anciennes générations de processeurs d’Intel et AMD.

AMD et Intel bientôt égalées ?

Pour ses processeurs 3A6000, Loongson prévoit notamment de passer sur sa nouvelle architecture LA664 (en lieu et place du design GS464V employé l’an passé pour ses puces 3A5000). Ce changement d’architecture se montre prometteur sur le papier avec un gain en IPC suffisamment notable pour permettre aux puces 3A6000 d’égaler les architectures AMD Zen 3 et Intel Tiger Lake. Une projection intéressante puisque les puces sino-chinoises de Loongson seraient alors capables de rivaliser avec l’avant-dernière génération de processeurs lancée par les deux géants américains.

Dans le détail, Loongson évoque en outre une hausse substantielle des performances en calcul single-core par rapport à sa précédente gamme de processeurs. En l’occurrence, le fabricant parle de +68 % en single-core floating-point et +37 % en single-core fixed-point.

loongson-2
loongson-3

© Loongson

Des processeurs chinois… voués au marché chinois

Comme le rapporte WCCFTech, Loongson semble dans un premier temps vouloir concurrencer certaines puces AMD Ryzen et EPYC sur le marché chinois. Pour ce faire, la firme prévoit de commercialiser ses premières puces 3A6000 à 16 cœurs au début de l’année 2023, rapidement suivies par les variantes à 32 cœurs mi-2023. En 2024, les gammes 3A7000 prendront alors la relève en offrant jusqu’à 64 cœurs.

Pour rappel, Loongson avait dévoilé l’année dernière ses CPU quad-core 3A5000 utilisant pour leur part l’architecture 64 bits chinoise GS464V. Ce design prenait déjà en charge la mémoire DDR4-3200 en bicanal, ainsi qu’un module de chiffrement primaire, deux unités vectorielles de 256 bits par cœur et quatre unités arithmétiques logiques. WCCFTech souligne que la nouvelle lignée de processeurs annoncée par Loongson fonctionne elle aussi avec quatre contrôleurs HyperTransport 3.0 SMP, qui permettait l’an dernier à « plusieurs 3A5000 de fonctionner à l’unisson dans un seul système ». Une solution pertinente sur le marché des centres de données et des serveurs, notamment.

 

Source: Loongson : les perfs des processeurs chinois s’envolent à la poursuite d’Intel et AMD

Comments are Closed

Page Reader Press Enter to Read Page Content Out Loud Press Enter to Pause or Restart Reading Page Content Out Loud Press Enter to Stop Reading Page Content Out Loud Screen Reader Support