Quand c’est gratuit… c’est toi le produit !

Avast commercialise les données des utilisateurs de son antivirus gratuit. Opéra et Mozilla effacent les extensions de l’antivirus gratuit proposées en téléchargement pour leur navigateur.

La création d’un outil, d’un site web, de sa mise à jour a un coût. Proposer ce type de service gratuitement réclame de l’argent pour la continuité de la proposition numérique. Bref, le gratuit coûte cher à celui qui le propose. Certains créateurs ont besoin de faire rentrer les dollars. Et pour cela, la données devient un minerai commercialisable.

La société Avast vient d’en faire les frais avec son antivirus gratuit. Il a été découvert que les données des utilisateurs de la version « free » de l’antivirus était revendu.

Extensions retirées chez Opera et Mozilla

En réponse à cette information du journal Forbes, qui il faut bien l’avouer n’a rien d’étonnant, Mozilla et Opera ont retiré les extensions Avast de leur navigateur. Vous vous demandiez donc où étaient passées les extensions Avast Online Security, Avast SafePrice, AVG Online Security et AVG SafePrice. Poubelle. Elles collectaient l’historique de navigation des utilisateurs ! Google n’a pas retiré la possibilité d’installer l’extension dans son navigateur Chrome.

Le président d’Avast, Ondrej Vlcek, confirme cette collecte marketing. Elle serait anonymisée. Les informations sont analysées par une filiale d’Avast, Jumpshot. Une société d’étude marketing. Cette collecte représenterait 5 % du chiffre d’affaires d’Avast (20 millions de dollars / Euros).

Source : ZATAZ

Comments are Closed

Page Reader Press Enter to Read Page Content Out Loud Press Enter to Pause or Restart Reading Page Content Out Loud Press Enter to Stop Reading Page Content Out Loud Screen Reader Support