Après Google dans Chrome, Microsoft souhaite tuer Flash dans son navigateur Edge

Récemment, Google expliquait comment Flash allait progressivement disparaître de son navigateur Chrome. Aujourd’hui, c’est au tour de Microsoft de sacrifier le plug-in sur l’autel de la modernité au sein même de son navigateur Edge.

Microsoft a ainsi indiqué que le navigateur Edge intégré à Windows 10 bloquera progressivement les extensions Flash. Le but est d’en finir avec un plug-in qui souffre de multiples failles et qui se présente comme une porte d’entrée pour des piratages massifs.

C’est au sein de Windows 10 Creators Update diffusée au printemps qu’Edge bloquera par défaut l’extension Flash. Le navigateur souhaite ainsi mettre en avant les contenus en HTML5, mieux optimisés et compatibles sur la plupart des navigateurs et terminaux. Pour les sites intégralement en Flash, Edge demandera à l’utilisateur s’il souhaite ou non prendre le risque d’activer le module.

Microsoft-Edge-logo

Microsoft a précisé que ce choix allait apporter plus de sécurité à son navigateur, mais également le rendre encore plus rapide tout en permettant d’économiser de la batterie sur les dispositifs mobiles.

Quelques exceptions sont à l’ordre du jour, notamment pour l’affichage des sites les plus populaires qui misent encore beaucoup sur Flash (on pense ainsi à YouTube). Ces sites disposeront d’un délai supplémentaire pour opérer leur bascule vers HTML5.

Source : Generation-NT

Comments are Closed

Loading...