USB 3.0, 3.1, 3.2… Perdus entre les différentes normes ? Voici un peu d’aide

L’organisme en charge des standards USB a publié une nouvelle norme : l’USB 3.2, supportant des débits plus élevés. Ce qui entraîne de facto la disparition de la spécification 3.1, tandis que la 3.0 avait déjà été absorbée par son aînée. Vous avez du mal à vous y retrouver ? Rassurez-vous, pour vous aider, l’institution a décidé de… créer de nouveaux noms. Voici un petit guide pour y voir (un peu) plus clair.

L’USB est aujourd’hui une norme incontournable. Ou plutôt un ensemble de normes. Et pour acheter le bon ordinateur, le bon disque dur externe ou le bon câble, autant savoir les différencier. Le problème, c’est que cette tâche n’a rien d’évident. USB 3.0, 3.1, 3.2, USB-C… Difficile de faire le bon choix dans ce fatras.

C’est pourquoi l’USB Implementers Forum, ou USB-IF, organisme en charge de la standardisation de l’USB, a décidé de simplifier sa nomenclature, avec la publication de la nouvelle spécification USB 3.2. Mais l’organisation semble avoir du mal avec la signification du mot « simplification »…

De l’USB 2.0 à l’USB 3.2

Pourtant, au début, tout se passait pour le mieux. Les différents standards USB témoignent en réalité de la vitesse à laquelle il est possible de transférer des données. Ainsi, la norme USB 2.0 affichait au compteur un débit de 480 Mb/s.

USB 3.0

Puis est arrivé l’USB 3.0, avec la capacité de transférer des fichiers à 5 Gb/s. Mais la situation demeurait limpide, avec la coexistence de deux normes : la 2.0 et la 3.0.

USB 3.1

Ensuite, l’USB-IF a révélé le standard 3.1, doté d’un débit maximum de 10 Gb/s. Et c’est à ce moment que les choses ont commencé à se compliquer. Avec cette nouvelle spécification, l’USB 3.0 s’est vu rebaptisé en USB 3.1 Gen 1. Quant au nouveau standard plus rapide, il a alors pris le nom d’USB 3.1 Gen 2. L’USB 2.0, trop vieux, voyait, lui, son nom inchangé (ouf).

Mais pourquoi diable faudrait-il changer le nom de l’ancienne norme ? D’après l’USB-IF, cette opération serait destinée à faciliter le travail des ingénieurs. Ces derniers n’auraient ainsi qu’une seule documentation à consulter, celle de l’USB 3.1, pour vérifier les éléments techniques relatifs à la technologie. Cette décision ne serait donc pas vraiment orientée consommateur, et ce n’est pas la suite qui ferait penser le contraire.

USB 3.2

Car l’USB-IF a récemment introduit le nouveau standard USB 3.2, capable de supporter un débit de 20 Gb/s. Ce qui a donné naissance à trois nouveaux noms : l’USB 3.1 Gen 1 est devenu l’USB 3.2 Gen 1, l’USB 3.1 Gen 2 est devenu l’USB 3.2 Gen 2, et la nouvelle norme a pris le titre d’USB 3.2 Gen 2×2.

Conscient du caractère indigeste de cette nomenclature, l’USB-IF a pris les devants. Pour « éviter la confusion chez le consommateur », l’organisation a donc annoncé… trois nouveaux noms ! Les voici, par ordre croissant de débit : SuperSpeed USB, SuperSpeed USB 10 Gbps et SuperSpeed USB 20 Gbps. Quant à l’USB 2.0, il portera désormais le nom d’USB Hi-Speed.

usb

En résumé

Résumons donc les différents standards USB que vous pourrez rencontrer, avec leur débit :

  • USB Hi-Speed (480 Mb/s), ou USB 2.0
  • SuperSpeed USB (5 Gb/s), ou USB 3.2 Gen 1 : ex-USB 3.1 Gen 1, lui-même ex-USB 3.0
  • SuperSpeed USB 10 Gbps (10 Gb/s), ou USB 3.2 Gen 2 : ex-USB 3.1 Gen 2
  • SuperSpeed USB 20 Gbps (20 Gb/s), ou USB 3.2 Gen 2×2

Et USB-C et USB PD dans tout ça ?

Ce n’est pas fini. Car tout ce qui est présenté ci-dessus ne concerne que les vitesses de transfert de données. D’autres éléments sont à prendre en compte au sujet de l’USB.

Par exemple, l’USB-C, ou USB Type-C, fait référence à la forme du câble ou de la prise. Cette norme date de 2014 et présente l’avantage d’être réversible. Elle équipe notamment certains ordinateurs portables, comme les MacBook Pro. Mais être branché en USB-C ne signifie pas forcément bénéficier du débit le plus rapide. En revanche, réciproquement, vous devrez posséder ce type de connecteur si vous voulez profiter des 20 Gb/s de l’USB 3.2 Gen 2×2. Enfin, du SuperSpeed USB 20 Gbps… Vous suivez ?

Dernier terme que vous pouvez rencontrer : l’USB Power Delivery, ou USB PD. Cette mention fait référence à la puissance d’une alimentation électrique, qu’il s’agisse d’une prise murale ou d’une batterie. Un élément qui n’est donc pas lié à la forme du connecteur, ni au débit supporté.

Nous espérons vous avoir permis de mieux distinguer les différents standards USB. Qui ne seront peut-être valables que jusqu’à la prochaine spécification. D’après vous, quels seront les futurs noms des normes USB, à l’apparition du 40 Gb/s ? Vous avez 4 heures.

Source : CNET

Comments are Closed

Page Reader Press Enter to Read Page Content Out Loud Press Enter to Pause or Restart Reading Page Content Out Loud Press Enter to Stop Reading Page Content Out Loud Screen Reader Support